Le marché de la patinoire synthétique gagne chaque année de nouveaux adeptes au détriment des patinoires à glace.

En effet, de nombreuses raisons expliquent ce phénomène :

1 – Tout d’abord des coûts d’entretien limités

Fabriquer de la glace et la maintenir en l’état représente en effet un surcoût non négligeable en eau et électricité pour la commune exploitante. Cela est encore plus vrai avec les hivers doux que nous connaissons depuis plusieurs années. Ainsi, on sait que 300 m2 de patinoire en glace peut coûter jusqu’à 10.000€ d’électricité et d’eau par mois).

2 – Une empreinte écologique faible

La raison en est simple, il n’y a besoin ni d’eau ni d’énergie pour faire de la glace puisque le produit est un assemblage de dalles synthétiques.

3 – Une qualité de glisse quasiment équivalente à de la glace

En effet, si pour certains usages, la glace a ses atouts (usage compétition par exemple), dans le cas d’animations, ou d’apprentissage, voire d’entrainement, le rendu glisse synthétique est parfaitement suffisant.

4 – Une activité ludique à pratiquer en famille

Un sport plébiscité par les familles car il permet à tous les membres de la famille de pratiquer quel que soit leur niveau.

5 – Un produit abordable tant pour organiser des événements ponctuels que pour réaliser une animation à l’année

La patinoire est toujours un lieu festif apprécié des municipalités, des acteurs du monde de l’événementiel, mais aussi par les professionnels du monde du loisir et de l’hébergement touristique.
D’autant que le tarif ramené à l’utilisateur en fait une vraie bonne idée d’animation populaire.